CFIC Orléans 2024

La cosmétique à l'heure de la Consumer Revolution

Description

Née en plein boom du digital avec l’arrivée d’Amazon et Uber, les nouveaux consommateurs exigent de l’immédiateté, des expériences « sans couture » et phygitales La croissance enregistrée sur le marché beauté & hygiène entre 2015 et 2022 est de + 11% passant de 12,8 milliards d’euros à 14,2 milliards d’euros. En outre, elle devrait même s’accélérer entre 2022 et 2023, pour atteindre les 15,5 milliards d’euros, soit une croissance soutenue de + 9% sur l’année à venir. Une croissance induite par le développement de nouveaux canaux de distribution qui permettent de booster les ventes 1) Un développement continu des ventes en e-commerce Le principal canal de distribution des produits de beauté et d’hygiène est la vente physique à hauteur de 82% des ventes mondiales qui se font en physique. Cependant, en France, depuis 2015, les ventes e-commerce ont augmenté de +8points passant de 4% des ventes à 12%. Le même phénomène est observable en Europe de l’Ouest avec une intensification des ventes e-commerce de respectivement + 7 points. 2) Des marques beauté & hygiène qui pénètrent les parapharmacies L’attente des consommateurs de plus en plus marquée sur des produits efficaces pousse les marques à favoriser un positionnement scientifique et une distribution sélective en parapharmacies. Les ventes sur ce canal ont connu une croissance soutenue de + 18,7% entre 2007 et 2021. A noter que sur les ~21 000 parapharmacies en France, près 1/3 se positionnement sur la vente de produits beauté dermo-cosmétique. Deux tendances de fond impactent durablement le secteur et percutent l’ensemble des acteurs En savoir plus : https://www.digitalnativegroup.com/articles/zoom-sur-le-secteur-beaute-hygiene Source : Digital Native Group
,,